villes

Vénissieux

Où faire ses courses à Vénissieux ?

Bons plans, bons de réduction, promotions, soldes, ventes privées vous attendent chez les artisans-commerçants Vénissians. Mais, où les trouver ?

Vous les trouverez sur les multiples marchés de Vénissieux et au niveau du centre ville.

Les commerçants-artisans de Vénissieux

Les commerçants-artisans vénissians se trouvent essentiellement à Vénissieux-village, dans les quartier Parilly et Chêne-Velin. Toutes les disciplines commerçantes sont représentées : les boutiques de bouche (boucherie, charcuterie, tripier, traiteur, poissonnier, boulangerie, pâtisserie, chocolaterie, biscuiterie, magasin bio, épicerie fine, épicerie, superette, etc.), hôtel, restaurant, restauration rapide, food truck, fast food, pizzeria, pizzaiolo, etc., prêt-à-porter (homme, femme, enfants), vêtements de sport, accessoires de mode, bijouterie, horlogerie, bijoux fantaisie, bagagerie, lingerie, cordonnier, etc., coiffeur, salon de beauté, tatoueur, salon de bien-être, parapharmacie, etc., décoration intérieure, arts de la table, meuble, cuisine, literie, etc., jardinerie, toiletteur, bricolage, informatique, électroménager, hifi, high tech, etc., artisans du bâtiments (plombier, maçon, carreleur, chauffagiste, etc.), garagiste, etc.

Vous pouvez les retrouver parmi les adhérents vénissians du site lesratsmalins. Pour cela, il vous suffit de cliquer. En trois clics, Vénissieux, catégorie, sous-catégorie, vous aurez une liste de commerçants-artisans correspondant à votre demande. Vous n’aurez plus qu’à faire votre choix. En sélectionnant un professionnel, vous obtiendrez sa fiche avec les renseignements suivants : son nom, ses coordonnées, un descriptif détaillé de son activité avec des photos voire une vidéo, ses spécialités, ses labels, ses services, le lien avec son site internet, sa boutique en ligne, les liens avec ses réseaux sociaux (Facebook, Instagram, YouTube, Twitter, etc.), ses bons plans du moment : bons de promotion, réduction, ventes privées, vente flash, déstockage, soldes, black Friday, participation à des événements saisonniers (saint valentin, Épiphanie, fêtes de fin d’année, fête des pères, fête des mères, fête des grands-mères, etc.). Vous avez également un formulaire de contact. 

Sur le site lesratsmalins, vous pouvez faire de bonnes affaires grâce à nos adhérents vénissians.

Marchés hebdomadaires

Il y a sept marchés hebdomadaires :

  • marché du centre-ville : lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche de 8h à 13h; 
  • place Léon Sublet : le dimanche de 8h à 13h; 
  • place grandclément : le samedi de 8h à 13h;
  • avenue Jacques Duclos : le vendredi de 8h à 13h;
  • rue Edouard Herriot : le jeudi et le samedi de 8h à 13h;
  • place Ennemond Romand : le jeudi de 8h à 13h; 
  • place Léon Sublet : le mercredi de 8h à 13h.

Marchés forains

Il y a cinq marchés forains à Vénissieux :

  • marché du centre ou marché de Vénissieux-village : place Léon Sublet, le mercredi et le dimanche matin. Atmosphère villageoise, avec de nombreux producteurs locaux et bio ;
  • grand marché des Minguettes : rue Édouard Herriot, le Jeudi et le samedi matin. C’est le plus connu pour sa mixité sociale et ethnique, ainsi que par la diversité des produits vendus ;
  • marché de Parilly : place Grandclément, le samedi matin ;
  • marché du Charréard : avenue Jacques Duclos, le vendredi matin ;
  • marché du Moulin à Vent : place Ennemond Romand, le jeudi matin.

vénissieux

Catégories

Artisans du Bâtiment
Beauté-Santé-Sports
Maison & Décoration
Mode & Accessoires
Multimédia
Saveurs & Goûts
Se Déplacer
Se Loger
Se Restaurer
Services
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Vénissieux : une banlieue industrielle

Vénissieux est la troisième commune du département du Rhône après Lyon et Villeurbanne, la septième ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie des 59 communes de Grand Lyon, métropole de Lyon. La cité vénissiane est située à 48 km de Saint-Étienne, 87 km de Grenoble, 99 km d’Annecy, 8 km de Villeurbanne, 8 km de Lyon, 140 km de Clermont-Ferrand à vol d’oiseau. Petit village agricole et viticole, Vénissieux va connaître, à partir du début du XXe siècle, un fort développement industriel dû essentiellement aux industries automobiles et tout particulièrement aux usines Berliet. Vénissieux deviendra le berceau de l’automobile lyonnaise. Aujourd’hui, elle est le siège de Renault Trucks. Vénissieux est également célèbre pour son quartier des Minguettes et ses nombreuses émeutes. L’une d’elle a provoqué la marche pour l’égalité et contre le racisme en 1983. La ville de Vénissieux est ville fleurie, une ville 4 fleurs et possède quelques parc emblématiques : le parc Louis Dupic, le parc des Minguettes, le parc de Parilly. La ville de Vénissieux a eu son heure de gloire avec son équipe de handball dans les années 1990 : le Vénissieux handball ou VHB. La cité vénissiane est une ville sportive comme le témoignent ses nombreuses manifestations sportives : la Foulée vénissiane, le grand prix cycliste de Vénissieux, l’Olympiakos, la fête du sport et de la jeunesse, la marche nordique ou les vénissiades. C’est aussi une ville festive avec de nombreux festivals : le festival Fêtes Escales, la fête de la solidarité, le festival les Musicianes, le festival Essenti’elles. En outre, la ville de Vénissieux est propice au shopping, aux circuits courts avec ses nombreux marchés forains, hebdomadaires, ses commerces de proximité. En voyageant sur le site lesratsmalins, vous avez la possibilité de bénéficier des bons plans de nos adhérents vénissians : bons de promotion, réduction, etc. Vénissieux, un petit village devenu grand !

Grand Lyon : la métropole de Lyon

Créé en 2015, Grand Lyon est composée de 59 communes : Albigny-sur-Saône, Bron, Cailloux-sur-Fontaines, Caluire-et-Cuire, Champagne-au-Mont-d’Or, Charbonnières-les-Bains, Charly, Chassieu, Collonges-au-Mont-d’Or, Corbas, Couzon-au-Mont-d’Or, Craponne, Curis-au-Mont-d’Or, Dardilly, Décines-Charpieu, Écully, Feyzin, Fleurieu-sur-Saône, Fontaines-Saint-Martin, Fontaines-sur-Saône, Francheville, Genay, Givors, Grigny, Irigny, Jonage, La Mulatière, La Tour de Salvagny, Limonest, Lissieu, Lyon, Lyon 1er arrondissement, Lyon 2e arrondissement, Lyon 3e arrondissement, Lyon 4e arrondissement, Lyon 5e arrondissement, Lyon 6e arrondissement, Lyon 7e arrondissement, Lyon 8e arrondissement, Lyon 9e arrondissement, Marcy-l’Etoile, Meyzieu, Mions, Montanay, Neuville-sur-Saône, Oullins, Pierre-Bénite, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Quincieux, Rillieux-la-Pape, Rochetaillée-sur-Saône, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, Saint-Didier-au-Mont-d’Or, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Saint-Genis-les-Ollières, Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Saint-Priest

Saint-Romain-au-Mont-d’Or, Sainte-Foy-lès-Lyon, Sathonay-Camp, Sathonay-Village, Solaize,

Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Vernaison, Villeurbanne.

les rats malins

Le fonctionnement

Vous êtes un particulier

Le lieu

où chercher ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le besoin

Quel service ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Prise de contact

finalité

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Deux monuments historiques à Vénissieux !

Groupe scolaire Louis-Pasteur

Le groupe scolaire Louis-Pasteur est l’oeuvre de deux architectes : Chollat Emile-Auguste et Perole. Cet édifice date du XXe siècle. Il est situé route de Corbas dans le quartier du Charréard de  Vénissieux. Depuis le 24 juillet 2003, sont inscrits aux monuments historiques : ses façades et ses toitures, les cours et le mur de clôture, à l’exclusion du bâtiment en fond de cour. Il a le label “bâtiment remarquable de l’après-guerre. Il est la propriété de la commune.

Eglise Sainte-Jeanne-d'Arc de Parilly

L’église Sainte-Jeanne-d’Arc de Parilly date du XXe siècle. Elle est située rue Jeanne Labourbe dans le quartier Parilly à Vénissieux. Depuis le premier juin 2006, sont inscrits aux monuments historiques : les façades et toitures, y compris les vitraux. Les maîtres d’oeuvre ayant participé à son édification sont : Verger Joanny ou Jean-Pierre (architecte) et Hanssen Théodore (maître verrier). Elle est la propriété d’une association diocésaine.

les rats malins

Le fonctionnement

Vous êtes un professionnel

Le lieu

où chercher ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le besoin

Quel service ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Prise de contact

finalité

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Les lieux emblématiques de Vénissieux

Place Léon Sublet

La place Léon Sublet est sans nul doute le coeur historique de Vénissieux car elle est située sur l’emplacement de l‘ancien château de Chandieu. Depuis sa création, cette place a changé plusieurs fois de nom. Aujourd’hui, elle porte le nom de Léon Sublet, maire de Vénissieux de 1879 à 1895, qui en réalité s’appelait Napoléon Sublet (Léon étant le diminutif républicain de Napoléon). Cette place va être le témoin de grands moments comme la libération en 1944, l’élection du premier maire communiste de la ville, Ennemond Romand, en 1935… À côté de la place Léon Sublet, se trouve la rue du château qui est la plus ancienne rue de la cité vénissiane. Elle fait place à l’ancien rempart du château.

L’ancienne mairie de Vénissieux

L’ancienne mairie, construite sur les fondations de la Maison commune par Napoléon Sublet, est le  monument civil de Vénissieux. Avec ses allures d’hôtel particulier, ce majestueux édifice abrite maintenant le musée communal de la Résistance et de la Déportation.

La maison du peuple de Vénissieux

La maison du peuple sera inaugurée en 1934. Elle est située au coeur des anciens quartiers industriels et ouvriers de Vénissieux. Selon André Gerin, ancien maire de Vénissieux, c’est un “Centre de résistance, de revendications et d’actions ouvrières. Lieu de réflexion, de création et de fraternité devant la dureté des combats”. Aujourd’hui, elle abrite le centre des syndicats, le théâtre municipal et une salle d’exposition d’art plastique

Vénissieux : l’évolution d’un petit village agricole et viticole

Jusqu’au XXe siècle, Vénissieux était un charmant petit village agricole et viticole. Puis, il va progressivement s’industrialiser. La ville de Vénissieux va notamment devenir le berceau de l’automobile lyonnaise. 

En effet, en 1916, Marius Berliet, mythique constructeur lyonnais de camions, va construire la grande usine de Vénissieux Saint-Priest sur un site de 400 hectares. Comme disait Marius Berliet : “Il ne faut voir, dans l’effort que je fais, que mon ardent désir de voir enfin se réaliser le rêve de toute une vie : la création d’une vaste et florissante cité industrielle”. Telle était son ambition. La construction des usines Berliet va donc démarrer en pleine guerre mondiale. Le site est unique en son genre car il  intègre tout sur place : fonderie, forge, usinage, carrosserie et peinture. Plus qu’une ambition, Marius Berliet va y développer une véritable philosophie industrielle. Progressivement vont se rajouter aux usines : des habitations, une école, une crèche et même une ferme dédiées à ses employés. C’est l’emblématique “Cité Berliet” qui jouera un grand rôle dans sa notoriété. Mais, au sortir de la guerre 39-45, Marius Berliet va être accusé d’avoir vendu des camions à l’armée allemande et ses usines vont être placées sous séquestre. Elles seront restituées à ses descendants à sa mort en 1949. Va alors lui succéder son fils Paul. Puis, de nombreux propriétaires vont défiler. À partir des années 1960, c’est la période de rachat par de grands groupes. Le premier est Citroën, alors propriété de Michelin. Puis, Peugeot rachète Citroën et rétrocède Berliet à l’État qui décide de son rattachement  à la Régie Renault, en vue d’une fusion avec sa branche poids lourd : la Saviem. Berliet devient alors Renault Véhicules Industriels (RVI) en 1978. Deux ans plus tard, le sceau de Berliet disparaît des calandres, au profit du losange. Depuis, Renault a cédé la totalité de RVI au groupe suédois AB Volvo en 2001, en échange d’une prise de participation et sera rebaptisée “Renault Trucks ”.

En 1982, les descendants de Marius Berliet ont créé la fondation Berliet ou fondation de l’automobile Marius-Berliet qui a pour mission de conserver et de valoriser le patrimoine de l’automobile lyonnaise et du camion français. Les bureaux de la fondation Berliet sont installés dans la villa Berliet (résidence de Marius Berliet). Le sous-sol abrite deux kilomètres d’archives de constructeurs de poids lourds et de voitures (contrats, dessins industriels, documents commerciaux, etc.). Un vrai musée !

Un autre phénomène va impacter la ville de Vénissieux : la construction des grands ensembles des Minguettes à partir des années 1960 permettant d’héberger les rapatriés des anciennes colonies françaises. Ce quartier des Minguettes est le quartier chaud de Vénissieux où ont lieu souvent des affrontements entre les forces de police et les habitants. En 1983, des émeutes seront à l’origine de la marche pour l’égalité et contre le racisme.

Un événement va marquer la ville de Vénissieux et une commune voisine Feyzin : c’est la catastrophe de Feyzin qui a eu lieu le 4 janvier 1966. À 8 h 50 du matin, deux sphères de GPL de la raffinerie de Feyzin explosent. Une boule de feu de 250 mètres de diamètre va monter jusqu’à 400 mètres d’altitude. Cette catastrophe va provoquer 18 morts, 77 blessés et des dégâts importants dans les maisons situées dans les bas quartiers de Feyzin mais aussi à Vénissieux. La municipalité de Vénissieux mettra tout en oeuvre pour soutenir la commune de Feyzin.

Vénissieux, ville 4 fleurs : ses quartiers et ses parcs

Le centre-ville ou "vieux-bourg" ou "Vénissieux-village"

Le centre-ville ou “vieux-bourg” ou “Vénissieux-village” correspond au noyau historique de la ville autour de la place Léon Sublet, la colline du Centre et le parc Louis Dupic. Le parc Louis Dupic est situé derrière la mairie. Il abrite un jardin avec de très beaux arbres ainsi qu’une partie champêtre. Chaque, le festival “Fêtes escales” s’y déroule.

Les Minguettes ou "le plateau"

Les Minguettes ou “le plateau” est le quartier le plus haut au sud-ouest de la ville. Le parc des Minguettes, situé sur le contrefort ouest des Minguettes, a une superficie de 15 hectares et abrite au moins 15 espèces d’arbres différentes, 212 espèces florales…

Le Moulin à Vent

Le Moulin à Vent est situé au nord de la ville et limitrophe de Lyon. C’est une zone essentiellement résidentielle. Il porte ce nom à cause d’un ancien moulin à vent qui a disparu.

Le Charréard

Le Charréard est un quartier résidentiel occupant la partie sud-est de la ville.

Chêne-Velin

Chêne-Velin est le quartier industriel et commercial de la ville. Il est essentiellement composé de voies de communications, d’entrepôts, de grandes surfaces et d’entreprises, il est limitrophe de Saint-Fons.

Les Grandes Terres

Les Grandes Terres, dernière zone agricole de Vénissieux, occupe toute la partie sud de la ville. Des petits producteurs, souvent bio, s’y sont installés. Ce quartier est dédié également aux sports de VTT et de course à pied.

Parilly

Parilly est le plus grand quartier de Vénissieux en superficie, car il englobe une partie du parc de Parilly (l’autre partie étant sur les communes de Bron et de Saint-Priest) et les usines Renault Trucks. Le centre de Parilly est situé autour de l’église Sainte Jeanne-d’Arc et de la place Grandclément. Un nouveau pôle de commerces, de logements et de services se développe sur l’ancien lieu dit du “Puisoz”, appelé désormais “Grand-Parilly”

Le parc de Parilly, d’une superficie de 178 hectares, est l’endroit idéal pour se promener. Il détient au moins 18 000 arbres : érables, cèdres, tilleuls, chênes rouges, pins, bouleaux, sapins, marronniers, douglas, féviers d’Amérique, etc. Les plus âgés ont une soixantaine d’années. il a le label ecojardin. Le parc de Parilly est aussi très recherché par les sportifs. En effet, dans sa zone boisée “la plaine”, on trouve un parcours de santé et un parcours de course d’orientation avec 70 bornes. Ses équipements sportifs sont nombreux et variés : un hippodrome, un stade d’athlétisme (8 couloirs), dix terrains de football, douze terrains de basket, un terrain de volley, un terrain de rugby, six terrains de handball, un terrain pour la pratique du softball et du cricket et une piste de plus de 3 500 m2 pour les rollers et patins à roulette.

Vénissieux handball ou VHB

Le Vénissieux handball ou VHB  est le club de handball de la ville de Vénissieux.  Il est tout d’abord créé en 1965 sous le nom de l’Amicale Laïque Centre Pasteur (ALCP) par un professeur d’allemand et d’EPS, Lucien Lewandowski et René Dauphin, son beau-père. En 1985, il est en Nationale 1B. L’ALCP va devenir le Handball Vénissieux 85, étoffée par la fusion avec la section de handball de Parilly créée par Maurice Blanc, un enseignant . En 1987, il remporte le championnat de France de nationale 1B et accède ainsi à la nationale 1A. Au début des années 1990, le Handball Vénissieux 85 va devenir l’un des piliers du handball français. En 1990 et 1991, il sera vice-champion de France. En 1991, il remporte également la coupe de France. En 1992, il réalise le doublé championnat de France coupe de France. En 1993, il sera demi-finaliste de la coupe d’Europe des clubs champions. Mais, des difficultés financières vont l’obliger à se séparer de ses meilleurs joueurs en 1992 en cours de saison et en 1993. Malgré cela, il n’arrivera pas à rétablir son déficit et sera relégué en juin 1994 en nationale 1. Le tribunal de grande instance de Lyon prononcera la liquidation judiciaire du HB Vénissieux 85 en 1995.

Manifestations sportives à Vénissieux

La Foulée vénissiane

La Foulée vénissiane est une manifestation sportive existant depuis 1979. Elle allie les plaisirs de la course à pied en pleine nature dans le magnifique cadre du parc de Parilly. Elle est organisée au mois de novembre par l’OMS, le club d’athlétisme Feyzin Vénissieux et la ville. Sur un week-end, elle rassemble plus de 3 500 participants. Le samedi, a lieu la foulée des scolaires : plus de 1 400 garçons et filles des écoles primaires de la ville se mesurent sur des parcours de 900 et 1 500 m. Le dimanche, 5 courses sont programmées et rassemblent 2 000 participants : les courses des générations (1 et 2 km), course de 5 km, course de 10 km, un semi-marathon. Lors de cette manifestation sont mobilisés : une centaine de bénévoles, une soixantaine d’agents municipaux comprenant la police municipale, des secouristes, trois médecins, quinze cibistes, six agents du parc de Parilly et le personnel de l’OMS.

Grand prix cycliste de Vénissieux

Le grand prix cycliste de Vénissieux a lieu le troisième dimanche du mois de septembre au parc de Parilly. Ce grand prix remplace une ancienne course qui s’appelait “les anciennes gloires” qui réunissaient les champions du tour de France. Il est réservé uniquement aux licenciés FSGT et UFOLEP et organisé conjointement et sous forme d’alternance par les trois clubs cyclistes de Vénissieux : l’amicale cycliste du moulin à vent (ACMV), l’entente cycliste du moulin à vent (ECMVV), le vélo club Max Barel (CMB). Cette course se fait en deux temps. Le matin, elle mobilise les catégories FSGT 3 et 5, féminines et minimes et les catégories UFOLEP 2 et 4. L’après-midi, les catégories FSGT 1, 2 et 4, cadets et les catégories UFOLEP 1 et 3.

Olympiakos

Créée en 2008 à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin, Olympiakos est une manifestation sportive réunissant les structures enfance et sport de Vénissieux, Bron, Corbas, Feyzin, Saint-Fons, Saint-Priest, Pierre-Bénite. Chaque été, à la mi-juillet, près de 200 enfants âgés de 8 à 11 ans, répartis en 5 continents, se mesurent  pendant deux jours lors d’épreuves sportives et olympiques comme : l’athlétisme (course de haies, marche athlétique, lancer de poids, relais handisport, saut en longueur, saut à la perche), le triathlon (natation, VTT, course à pied), le parcours olympique (ski sur herbe, tir à l’arc, golf-foot, hockey sur gazon, basket-fauteuil), le relais des continents (grand relais sur piste de 400m avec tous les enfants), le tir à la corde.

Les vénissiades

Les vénissiades sont des rencontres sportives interclasses. À la fin de chaque trimestre, les enfants des écoles primaires de la ville qui ont bénéficié de l’intervention d’un éducateur sportif de la ville dans le cadre du temps pédagogique se rencontrent lors de diverses activités sportives (rugby, badminton, escalade, gymnastique, hand ball, etc.).

Fête du sport et de la jeunesse

Chaque année au mois de juin, a lieu la fête du sport et de la jeunesse au complexe sportif Laurent Gérin. Elle existe depuis 2009. C’est une manifestation phare de Vénissieux qui fédère un large partenariat associatif et institutionnel autour des thématiques du sport et de la jeunesse en proposant une journée festive et conviviale. De nombreuses démonstrations sont proposées par des clubs sportifs de la ville et par la direction sports jeunesse et familles. Cette journée festive est complétée par des espaces ludiques tels que l’accrobranche, l’escalade, la tyrolienne, des poneys, des structures gonflables…

La marche nordique

La marche nordique de Vénissieux est un événement sportif qui existe depuis 2010. Il est organisé dans les Grandes Terres. Axé sur la santé et le bien-être, c’est une manifestation sportive populaire, intercommunale, intergénérationnelle et ouverte à tous.

Festivités à Vénissieux

Les Fêtes Escales

Le festival Fêtes Escales a lieu pendant 3 jours, autour du 14 juillet, en plein air dans le parc Dupic. Avec au programme : concerts gratuits en journée et en soirée, animations, feu d’artifice et pique-nique républicain du 14 juillet, participation de l’orchestre de l’Opéra de Lyon, etc. Ce festival est axé sur les musiques du monde et accueille des artistes des scènes nationales et internationales ainsi que des groupes locaux.

Fête de la solidarité

La fête de la solidarité a lieu début décembre, en soirée, sur les places Léon Sublet et Henri Barbusse dans le centre-ville. Elle devance la fête des Lumières de Lyon. C’est un moment festif avec de nombreuses animations, les pères Noël du secours populaire et les défilés de lampions…, de nombreux stands (Jeux en bois, ballons sculptés, manège de poneys, structures gonflables, miroirs déformants, etc.), balade en calèche avec les attelages de la Dombes.

Les Musicianes

Le festival les Musicianes est un festival de musiques actuelles. Concerts, lectures en musique, ateliers découverte, expositions, conférences, karaoké géant…sont au programme selon la thématique.

Festival Essenti'elles

Le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des Femmes, le festival Essenti’elles met en avant les femmes, leurs luttes et leurs victoires au travers d’un cycle de conférences, de concerts et de performances artistiques.