villes

Saint-Priest

Où faire ses achats à Saint-Priest ?

Bons plans, bons de réduction, promotions, soldes, ventes privées vous attendent chez les artisans-commerçants San-Priods. Mais, où les trouver ?

Vous les trouverez sur les multiples marchés de Saint-Priest et au niveau du centre ville.

La cité san-priote se caractérise par une vie commerciale très importante : marchés hebdomadaire, zone commerciale importante avec les enseignes de la grande distribution, cafés, restaurants, 320 commerces…

Les commerces de proximité à Saint-Priest

L’Association des artisans et commerçants de Saint-Priest (ACSP) regroupe 75 adhérents. En étroite collaboration avec l’office du commerce, cette association de commerçants-artisans anime les pôles commerciaux de la ville. 

Parmi les commerçants-artisans du centre-ville et des autres zones commerciales, on retrouve les corps de métiers habituels: salon de beauté, coiffeur, esthéticienne, salon de bien-être, tatoueur, prêt-à-porter (homme, femme, enfant), vêtements de sport, lingerie, jouets, jeux, hifi, high tech, informatique, décoration intérieure, arts de la table, meubles, cuisine, literie, maroquinerie, bagagerie, bijoux fantaisie, bijouterie, horlogerie, cordonnier, électroménager, chocolaterie, biscuiterie, confiserie, poisonnerie, boucherie, charcuterie, traiteur, tripier, boulangerie, pâtisserie, épicerie, épicerie fine, magasin bio, presse, bureau de tabac, superette, librairie, marchand de journaux, brocante, vide grenier, hôtel, restaurant, food truck, pizzeria, pizzaiolo, restauration rapide, agence immobilière, agence évènementielle, agence de communication, imprimerie, maçon, plombier, carreleur, chauffagiste, etc.

Vous pouvez les retrouver sur le site lesratsmalins en trois petits clics : Saint-Priest, catégorie, sous catégorie. Vous obtiendrez ainsi une liste de professionnels et vous n’aurez plus qu’à faire votre choix. En cliquant sur un commerçant, vous aurez accès à sa fiche avec un multitude de renseignements comme ses coordonnées, un descriptif de son activité, ses spécialités, ses labels, ses services, ses liens (site internet, Facebook, instagram, twitter, youTube, etc), ses bons plans comme des bons de réduction, des promotions, des ventes flash, des ventes privées, des déstockages, le Black Friday… Et, vous avez un formulaire de contact ! À Saint-Priest, le shopping est roi : à vos cabas !

Le marché de Saint-Priest

Le marché de Saint-Priest est un pôle économique très important à Saint-Priest. Il a lieu plusieurs fois dans la semaine. 

  • le mardi et le dimanche de 6 h à 13 h  place Roger Salengro, rue du docteur Gallavardin ;
  • le jeudi  de 15 h à 19 h, place Spielberg (Berliet) ;
  • le vendredi de 6 h à 13 h, Place Ferdinand Buisson.

Le centre commercial Aushopping Porte des Alpes de Saint-Priest

Le centre commercial Aushopping Porte des Alpes avec comme enseigne de la grande distribution : Auchan est située à environ 3 kilomètres au Nord-Ouest du centre-ville. Son dynamisme est lié à la performance de son hypermarché Auchan, à la taille de sa galerie et aux enseignes présentes. Il est composé d’un hypermarché de 15 080 m², d’une galerie de 63 boutiques et d’un parc d’activité de 45 boutiques.

Saint-Priest

Catégories

Artisans du Bâtiment
Beauté-Santé-Sports
Maison & Décoration
Mode & Accessoires
Multimédia
Saveurs & Goûts
Se Déplacer
Se Loger
Se Restaurer
Services
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Saint-Priest : la deuxième ville de Grand Lyon

Saint-Priest, ville de banlieue faisant partie de Grand Lyon, est située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est la deuxième ville de la métropole lyonnaise et la cinquième ville du département du Rhône. Saint-Priest se trouve au sud-est de l’agglomération lyonnaise, à 11 km du centre-ville de Lyon, à 9 km de Villeurbanne, à 52 km de Saint-Étienne, à 60 km de Bourg-en-Bresse, à 145 km de Clermont-Ferrand, à 95 km d’Annecy, à  84 km de Grenoble à vol d’oiseau. Grâce à la ligne T2 du tramway, le centre-ville lyonnais est à une trentaine de minutes de Saint-Priest. D’autre part, la ville de Saint-Priest est marquée par deux symboles architecturaux. Le premier est bien sur le château de Saint-Priest, ancienne maison forte du XIVe siècle, qui est devenu un incontournable dans le domaine événementiel. Installé dans la splendide verrière du château,  le restaurant du château de Saint-Priest vous propose une cuisine semi-gastronomique. Le deuxième symbole de la ville est son fort : le fort de Saint-Priest qui fait partie de la deuxième ceinture de Lyon dite système Séré de Rivières. En outre, Saint-Priest est une ville verte. La cité san-priot foisonne d’espaces verts, de forêts, de parcs, de squares, de sentiers… C’est également une ville fleurie : elle a obtenu le label 3 fleurs en 2006. Un autre atout de Saint-Priest : son parc technologique réservé aux biotechnologies, aux sciences de l’environnement et à l’informatique. Par ailleurs, Saint-Priest est une ville festive avec ses nombreuses manifestations : foires, fêtes, festivals… et son célèbre raid urbain. Pour faire votre shopping, vous avez le choix : les marchés hebdomadaires, le centre commercial Aushopping Porte des Alpes et les commerces de proximité. À Saint-Priest, vous pouvez privilégiez le circuit court, les petits producteurs, les produits du terroir lyonnais… De nombreux bons plans vous attendent chez les commerçants-artisans san-priotes. Vous pouvez les découvrir sur le site lesratsmalins. Saint-Priest, une ville où il fait bon vivre !

Grand Lyon : la métropole de Lyon

Créé en 2015, Grand Lyon est composée de 59 communes : Albigny-sur-Saône, Bron, Cailloux-sur-Fontaines, Caluire-et-Cuire, Champagne-au-Mont-d’Or, Charbonnières-les-Bains, Charly, Chassieu, Collonges-au-Mont-d’Or, Corbas, Couzon-au-Mont-d’Or, Craponne, Curis-au-Mont-d’Or, Dardilly, Décines-Charpieu, Écully, Feyzin, Fleurieu-sur-Saône, Fontaines-Saint-Martin, Fontaines-sur-Saône, Francheville, Genay, Givors, Grigny, Irigny, Jonage, La Mulatière, La Tour de Salvagny, Limonest, Lissieu, Lyon, Lyon 1er arrondissement, Lyon 2e arrondissement, Lyon 3e arrondissement, Lyon 4e arrondissement, Lyon 5e arrondissement, Lyon 6e arrondissement, Lyon 7e arrondissement, Lyon 8e arrondissement, Lyon 9e arrondissement, Marcy-l’Etoile, Meyzieu, Mions, Montanay, Neuville-sur-Saône, Oullins, Pierre-Bénite, Poleymieux-au-Mont-d’Or, Quincieux, Rillieux-la-Pape, Rochetaillée-sur-Saône, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, Saint-Didier-au-Mont-d’Or, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Saint-Genis-les-Ollières, Saint-Germain-au-Mont-d’Or, Saint-Priest

Saint-Romain-au-Mont-d’Or, Sainte-Foy-lès-Lyon, Sathonay-Camp, Sathonay-Village, Solaize,

Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux, Vernaison, Villeurbanne.



les rats malins

Le fonctionnement

Vous êtes un particulier

Le lieu

où chercher ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le besoin

Quel service ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Prise de contact

finalité

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le château de Saint-Priest

Le château de Saint-Priest est une maison forte du XIVe siècle construite pour la famille Richard. Il passe ensuite entre les mains de la famille Guignard et d’une multitude d’autres propriétaires. Ce château va subir de nombreuses transformations au cours des siècles et comporte plusieurs styles architecturaux allant de la période médiévale à la période contemporaine. Depuis le 28 décembre 1984, il  est classé partiellement au titre des monuments historiques. En 1995, le maire Bruno Polga décide sa rénovation. Les travaux entrepris vont permettre la découverte d’un véritable trésor : des vestiges du XIe siècle (une église, un cimetière et un autre bâtiment existant avant la construction du château) et une stèle funéraire datant du IIe ou IIIe siècle qui a dû être utilisée dans les fondations de l’église. Ce site était donc déjà fréquenté à l’époque gallo-romaine. D’autres vestiges ont été découverts : vases, agrafes, etc. Ils sont conservés au Musée Gallo-Romain de Fourvière. La stèle, quant à elle, trône au château.

Le château de Saint-Priest est la propriété de la ville de Saint-Priest depuis le 1er janvier 2017. La ville l’utilise comme centre culturel et accueille divers évènements locaux, manifestations et concerts. 

Le château de Saint-Priest comporte actuellement 760 m2 de salons modulables sur deux niveaux, 215 m2 de verrière, 6 salons pouvant accueillir entre 20 et 500 personnes, de vastes terrasses extérieures, des espaces extérieurs aménagés. Il surplombe un jardin à la française de 2,5 hectares.

Ce château constitue de nos jours le plus beau fleuron du patrimoine architectural de la ville de Saint-Priest. Il constitue un lieu exceptionnel pour des manifestations professionnelles et des réceptions privées. Dans sa magnifique verrière, il abrite le restaurant du château de Saint-Priest qui propose une cuisine semi-gastronomique avec découverte des produits du terroir lyonnais.

Le fort de Saint-Priest

Construit entre 1887 et 1890, le fort de Saint-Priest fait partie de la deuxième ceinture de Lyon. Les ceintures de Lyon correspondent à un complexe de fortifications édifiées entre 1830 et 1890. Elles comportaient deux barrières défensives et elles étaient constituées de forts, de lunettes,de  redoutes, de remparts, de batteries, d’ouvrages. Elles étaient destinées à préserver la ville d’éventuelles attaques étrangères. Construite entre 1871 et 1890, la deuxième ceinture de Lyon, dite système Séré de Rivières, est composée de vingt-six fortifications péri urbaines situés dans un rayon de 8,5 km autour de Lyon. Le fort de Saint-Priest en fait partie. 

Le fort de Saint-Priest est construit à 260 mètres d’altitude, au sud-est de la ville. Son rôle était de surveiller la Nationale 6 ainsi que les moyens de communication menant à Bourgoin-Jallieu et Crémieu et de protéger les intervalles entre les fort de Corbas et de Genas. 

Pour sa construction, on a utilisé différents matériaux : le sable de la Saône, le gravier d’une carrière de la plaine de la Saythe, la pierre de taille d’Isère et des Monts d’Or. Le fort est composé de plusieurs structures internes regroupés à l’intérieur de la caserne qui constitue le bâtiment principal (chambre et le bureau du commandant du fort, chambres des officiers et sous-officiers, chambres des soldats, magasin, bureau des transmissions, cuisine, puits, ateliers de chargement, latrines, magasin à poudre isolé des autres pièces). Une casemate semi-enterrée permettait de stocker les pièces légères et les munitions. Dans les fossés, on note la présence de caponnières ou coffres de contre-escarpe : petits ouvrages bétonnés, intégrés dans le mur de contre-escarpe abritant 6 pièces d’artillerie (de type canon revolver) dont l’entrée se faisait par un pont-levis enjambant un bassin rempli d’un mètre cinquante d’eau. Il avait également une grille défensive haute de 4 mètres et un pont escamotable. 

les rats malins

Le fonctionnement

Vous êtes un professionnel

Le lieu

où chercher ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le besoin

Quel service ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Prise de contact

finalité

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Saint-Priest : ville verte, ville 3 fleurs

Saint-Priest est une cité mi-ville, mi-campagne, une ville verte. Dès 1990, le service Espaces verts de la Ville met en place un Plan Vert avec la création d’espaces verts. Le Parc Technologique situé dans le secteur Porte des Alpes est entouré par des espaces verts, la forêt de Feuilly, des habitations et le centre commercial Champs du pont. Sur ses 1400 hectares, le secteur Porte des Alpes compte une surface de 700 hectares paysagers. La forêt de Feuilly qui relie Saint-Priest à Lyon par le parc de Parilly est protégée. Elle fait l’objet tous les ans d’une vaste campagne de plantation en partenariat avec l’Office National des Forêts. La ville possède de nombreux parcs (parc du fort, parc du château, parc des sens, parc Mandela, parc Berliet, etc) ainsi que des squares. Plusieurs sentiers permettent de faire des balades et de découvrir la ville autrement : le sentier des Cervettes, le sentier de la Route de Vienne, le sentier du Borgeai, le sentier de la Forêt de Feuilly.

Depuis 2006, Saint-Priest bénéficie du label “Ville fleurie 3 fleurs”. la ville a mis en place un plan de fleurissement géré par le service des Espaces verts : tous les quartiers et lieux emblématiques sont décorés de massifs de fleurs annuelles ainsi que de plantations plus durables comme des bulbes, des massifs de vivaces et des arbustes. En outre, le service des Espaces verts favorise de plus en plus les prairies fleuries et les prairies de fauche naturelle

Une autre particularité de Saint-Priest : les jardins citoyens (jardins partagés, jardin de poche).

Le parc technologique à Saint-Priest

Le parc technologique de Lyon est situé sur la commune de Saint-Priest. C’est un site naturel, innovant et durable. Il est destiné aux activités de pointe (production, R&D, tertiaire). Il a reçu le trophée des entreprises publiques locales (EPL). 

Le parc technologique de Lyon est à 15 min de l’Aéroport de Lyon-Saint Exupéry et de la Gare De Lyon Part Dieu. On y accède par l’A43 (Lyon Chambéry). De ce site, on a accès en 5 minutes aux autoroutes A6 Paris, A7 Marseille et A40 Genève.

Dans ce  parc technologique de Lyon,  on compte plus de 200 entreprises qui emploient au moins 7000 salariés. Ce parc est réservé aux biotechnologies, aux sciences de l’environnement, à l’informatique qui sont réparties en 4 pôles : l‘environnement, les biotechnologies/santé, les services, l’ingénierie industrielle. Quelques exemples d’entreprises présentent sur ce site : depuy France, groupe Johnson & Johnson, Merial, Mylan (Biotechnologies-santé), Gamesa Energie France (Environnement), Schneider Electric, Irisbus, Linde Gas, Arnould Planète, Mitsubishi Electric, Renault Trucks, ABMI (Ingénierie industrielle), Cap Gemini, Ernst & Young, Heidelberg, Abel Adonix, SFR, ECODIME, CIRTIL (Services).

Les grands événements à Saint-Priest

Laboratoire Art & Science de Saint-Priest

La foire aux plantes a lieu fin mars. Dans le parc du château, vont être mises à l’honneur des plantes vivaces à beau feuillage. C’est le rendez-vous incontournable du dernier week-end de mars avec plus de 7 000 visiteurs. Une centaine d’exposants venus de la France entière y participent. Avec au programme de cette foire : achats, conseils, expositions, animations, conférences… Le succès de cette foire est essentiellement liée à la qualité et la richesse de ses exposants.

Le raid urbain de Saint-Priest

Le raid urbain de Saint-Priest a lieu mi-juin. C’est une aventure au coin de la rue, en 4 parcours pour tous les âges et tous les niveaux. Il peut se faire en famille ou entre amis. Il suffit de former une équipe pour rentrer dans cette aventure urbaine et sportive. En effet, Le raid urbain est une course d’orientation au score. Les équipes se déplacent en run and bike et disposent d’un temps imparti pour trouver un maximum de balises dans la ville ou réaliser des missions sportives dans l’ordre de leur choix. Chaque balise rapporte de 1 à 5 points en fonction de sa difficulté et de son éloignement.

L’équipe qui accumule le plus grand nombre de points est déclarée vainqueur. On peut s’inscrire à l’un des 4 parcours suivant : raid urbain, raid junior, raid des gones, raid famille.

Le festival Music en Ciel de Saint-Priest

Le festival Music en ciel est un festival 100 % gratuit et écoresponsable qui a lieu fin juin.  Music en Ciel, c’est 7 concerts gratuits, 3 jours de festival et 2 lieux au cœur de la ville (Place Ferdinand Buisson et le parc du château).

La foire d’automne de Saint-Priest

La foire d’automne de Saint-Priest a lieu un samedi à la fin septembre avec 400 exposants, plus de 10 000 visiteurs, des manèges, des animaux de la ferme et de nombreuses animations. C’est l’occasion de retrouver des artisans, des commerçants sédentaires et non sédentaires et de retomber en enfance avec ces centaines de forains qui envahissent la ville.

La fête de la science de Saint-Priest

La fête de la science de Saint-Priest se déroule à la mi-octobre pendant un week-end avec des ateliers, une exposition interactive, un escape game… qui ont lieu à la médiathèque, à la cyberbase, à l’artothèque.  La fête de la science, c’est “interroger les nouvelles technologies, s’amuser avec la science, découvrir de façon ludique en quoi notre quotidien est façonné par les découvertes des chercheurs ou les trouvailles des Géo Trouvetout”. 

Le cross des myriades de Saint-Priest

Le cross des myriades de Saint-Priest est le plus grand cross-country du sud-est de la France avec plus de 3 000 participants, coureurs internationaux et amateurs de tous âges. Il a lieu un dimanche à la fin novembre.