villes

Moulins

Le shopping Moulinois !

Bons plans, bons de réduction, promotions, soldes, ventes privées vous attendent chez les artisans-commerçants moulinois. Mais, où les trouver ?

Vous les trouverez sur les multiples marchés de Moulins et au niveau du centre ville.

Dans la cité moulinoise, vous pouvez privilégiez les petits producteurs, le circuit court en remplissant votre cabas les mardi et vendredi, les jours de marché. Et pourquoi ne pas arpenter les rues commerçantes du centre ville pour aller à la rencontre d’un artisan-commerçant.

 

Les commerçants-artisans moulinois

La ville de Moulins comptabilise pas moins de trois associations de commerçants-artisans : la MCDV (Moulins Centre de Vie), Moulins Quartier Historique et Shop’in Moulins. Toutes les catégories professionnelles sont représentées. 

Vous avez les commerces alimentaires : boulangerie-pâtisserie, chocolaterie, confiserie, boucherie-charcuterie-traiteur, cavistes, etc. et bien évidemment les épiceries fines où vous ne pourrez que craquer devant des montagnes de fromages (Bleu d’Auvergne, Salers,  Cantal, Fourme d’Ambert, Saint-nectaire, Comtesse de vichy, Chambérat, Cérilly, etc), ou de charcuteries auvergnates ou bourbonnaises, la moutarde de Charroux, les pastilles de Vichy, etc. sans oublier la spécialité moulinoise, “Le Palet d’or”. 

Boutiques de vêtements, chaussures, accessoires de mode ; magasins de sport, de loisirs, etc. ; électroménager, meubles, cuisinistes, literie, art de la table ; garagiste, etc. A Moulins, vous avez tout une panoplie de commerces qui feront votre bonheur. Mais pour cela, il faut trouver le professionnel qu’il vous faut. Une solution, consulter le site lesratsmalins et les annonces de nos adhérents moulinois. La consultation de leur fiche vous donnera une multitude de renseignements : le nom et les coordonnées du commerce, un descriptif de l’activité, les liens (site internet, boutique en ligne, réseaux sociaux), sa spécialité ou label. Toutes les annonces sont pourvues de photos voire de vidéos et d’un formulaire de contact permettent à l’internaute de communiquer avec le commerçant. Et, évidemment, le plus intéressant pour un consommateur : les bons plans, les promotions, les bons de réduction, les ventes privées, les déstockages, les ventes flash, leur participation à des évènements comme le Black Friday, les soldes, etc.

Venez à la rencontre de nos adhérents moulinois, une avalanche de bons plans vous attendent !

rue commerçante

Les commerçants-artisans moulinois

La ville de Moulins comptabilise pas moins de trois associations de commerçants-artisans : la MCDV (Moulins Centre de Vie), Moulins Quartier Historique et Shop’in Moulins. Toutes les catégories professionnelles sont représentées. 

Vous avez les commerces alimentaires : boulangerie-pâtisserie, chocolaterie, confiserie, boucherie-charcuterie-traiteur, cavistes, etc. et bien évidemment les épiceries fines où vous ne pourrez que craquer devant des montagnes de fromages (Bleu d’Auvergne, Salers,  Cantal, Fourme d’Ambert, Saint-nectaire, Comtesse de vichy, Chambérat, Cérilly, etc), ou de charcuteries auvergnates ou bourbonnaises, la moutarde de Charroux, les pastilles de Vichy, etc. sans oublier la spécialité moulinoise, “Le Palet d’or”. 

Boutiques de vêtements, chaussures, accessoires de mode ; magasins de sport, de loisirs, etc. ; électroménager, meubles, cuisinistes, literie, art de la table ; garagiste, etc. A Moulins, vous avez tout une panoplie de commerces qui feront votre bonheur. Mais pour cela, il faut trouver le professionnel qu’il vous faut. Une solution, consulter le site lesratsmalins et les annonces de nos adhérents moulinois. La consultation de leur fiche vous donnera une multitude de renseignements : le nom et les coordonnées du commerce, un descriptif de l’activité, les liens (site internet, boutique en ligne, réseaux sociaux), sa spécialité ou label. Toutes les annonces sont pourvues de photos voire de vidéos et d’un formulaire de contact permettent à l’internaute de communiquer avec le commerçant. Et, évidemment, le plus intéressant pour un consommateur : les bons plans, les promotions, les bons de réduction, les ventes privées, les déstockages, les ventes flash, leur participation à des évènements comme le Black Friday, les soldes, etc.

Venez à la rencontre de nos adhérents moulinois, une avalanche de bons plans vous attendent !

Les marchés Moulinois

Il y a trois marchés hebdomadaires par semaine 

Le marché du mardi

Il a lieu aux champins de 7 h 30 à 12 h 30.

Les marchés du vendredi

Il a lieu aux champins de 7 h 30 à 12 h 30

  • Place d’Allier (rue Datas – place des Halles : marché alimentaire de 7 h 30 à 12 h 30 ;
  • Marché des Halles : marché couvert place des Halles, marché alimentaire de 7 h 00 à 12 h 30 ; 
  • Place de la liberté : rue des Halles – rue delorme, marché non alimentaire de 8 h 00 à 17 h 30. 

Le marché du dimanche

Il a lieu sur la place d’Allier de 8 h 00 à 13 h 00.

Les marchés Moulinois

Il y a trois marchés hebdomadaires par semaine 

Le marché du mardi

Il a lieu aux champins de 7 h 30 à 12 h 30.

Les marchés du vendredi

Il a lieu aux champins de 7 h 30 à 12 h 30

  • Place d’Allier (rue Datas – place des Halles : marché alimentaire de 7 h 30 à 12 h 30 ;
  • Marché des Halles : marché couvert place des Halles, marché alimentaire de 7 h 00 à 12 h 30 ; 
  • Place de la liberté : rue des Halles – rue delorme, marché non alimentaire de 8 h 00 à 17 h 30. 

Le marché du dimanche

Il a lieu sur la place d’Allier de 8 h 00 à 13 h 00.

Les marchés Moulinois

Il y a trois marchés hebdomadaires par semaine 

Le marché du mardi

Il a lieu aux champins de 7 h 30 à 12 h 30.

Les marchés du vendredi

Il a lieu aux champins de 7 h 30 à 12 h 30

  • Place d’Allier (rue Datas – place des Halles : marché alimentaire de 7 h 30 à 12 h 30 ;
  • Marché des Halles : marché couvert place des Halles, marché alimentaire de 7 h 00 à 12 h 30 ; 
  • Place de la liberté : rue des Halles – rue delorme, marché non alimentaire de 8 h 00 à 17 h 30. 

Le marché du dimanche

Il a lieu sur la place d’Allier de 8 h 00 à 13 h 00.

moulins

Catégories

Artisans du Bâtiment
Beauté-Santé-Sports
Maison & Décoration
Mode & Accessoires
Multimédia
Saveurs & Goûts
Se Déplacer
Se Loger
Se Restaurer
Services
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider

Moulins, la capitale historique du Bourbonnais !

Moulins, appelé aussi Moulins-sur-Allier par la SNCF et la poste, est la préfecture du département de l’Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Moulins est également une ville d’art et d’histoire. Elle fait partie des 44 communes qui composent Moulins Communauté. Moulins est certainement une ville à visiter avec ses nombreux monuments dont les les plus emblématiques sont bien évidemment la Cathédrale Notre-Dame, le Sacré-Coeur, le pont Régemortes, etc. Moulins, ville marquée par le sceau des Ducs de Bourbon : de leur château, il ne reste plus que le donjon et le pavillon Renaissance. Moulins, une ville où on peut se divertir ! Pourquoi ne pas vous asseoir à une table dans l’un des deux cafés emblématiques moulinois ? Vous pouvez aussi visiter l’un de ses nombreux musées. Pourquoi ne pas déambuler dans Moulins sur les traces de la célèbre Coco Chanel ? Parcs, bases de loisir : la nature est aux portes de Moulins. Moulins et les lumières Bourbonnaises, ses festivals ! Moulins, une ville dynamique avec ses trois jours de marchés hebdomadaires, ses commerces de proximité !

Moulins, appelé aussi Moulins-sur-Allier par la SNCF et la poste, est la préfecture du département de l’Allier en région Auvergne-Rhône-Alpes. Moulins est également une ville d’art et d’histoire. Elle fait partie des 44 communes qui composent Moulins Communauté. Moulins est certainement une ville à visiter avec ses nombreux monuments dont les les plus emblématiques sont bien évidemment la Cathédrale Notre-Dame, le Sacré-Coeur, le pont Régemortes, etc. Moulins, ville marquée par le sceau des Ducs de Bourbon : de leur château, il ne reste plus que le donjon et le pavillon Renaissance. Moulins, une ville où on peut se divertir ! Pourquoi ne pas vous asseoir à une table dans l’un des deux cafés emblématiques moulinois ? Vous pouvez aussi visiter l’un de ses nombreux musées. Pourquoi ne pas déambuler dans Moulins sur les traces de la célèbre Coco Chanel ? Parcs, bases de loisir : la nature est aux portes de Moulins. Moulins et les lumières Bourbonnaises, ses festivals ! Moulins, une ville dynamique avec ses trois jours de marchés hebdomadaires, ses commerces de proximité !

Une cité d’art et d’histoire : Moulins !

La légende de Moulins

Une légende raconte qu’un sire de Bourbon s’est perdu lors d’une chasse à courre. Il trouva refuge dans un moulin pour la nuit et tomba amoureux de la belle meunière. Pour faciliter ses fréquentes venues, il fit bâtir un pavillon de chasse qui, un beau jour, se transforma en château. Une cité se développa autour et deviendra Moulins dont on ne trouve la trace qu’au Xe siècle. 

L’origine du nom de Moulins est toute simple : elle provient des nombreux moulins à eau, à vent et à bateaux qui étaient nichés sur les collines, le long des ruisseaux et sur les berges de l’Allier.

Les thermes vichyssois eurent des curistes illustres comme la marquise de sévigné, curiste en 1676 et 1677, qui décrit des prises d’eau et bains dans ses lettres. Miraculeusement, les eaux de Vichy vont lui rendre l’usage de sa brillante et précieuse plume. Puis en 1761, 1762 et 1785, ce fut le tour des princesses Adélaïde et Victoire, filles de Louis XV. Trouvant l’établissement des bains trop vétuste, elles demandèrent à leur neveu Louis XVI de faire édifier un centre thermal plus spacieux et plus agréable. Ce qui fut fait en 1787 selon les plans de l’ingénieur et architecte Janson.

Puis, en 1799, la mère de Napoléon Bonaparte fit une cure en compagnie de son fils Louis. Les thermes vont progressivement s’améliorer, s’agrandir avec notamment l’aménagement du parc des sources. Mais c’est dans les années 1861-1866, avec Napoléon III, que Vichy va subir de grands bouleversements architecturaux et va devenir une station à la mode fréquentée par les célébrités de l’époque. La ville va être complètement transformée : la rivière Allier est endiguée, les marécages font place à des parcs à l’anglaise de treize hectares. Des chalets, des pavillons pour loger l’empereur et sa suite vont être construits. Le casino sera inauguré en 1865. Au début du XX siècle, vont suivre : l’opéra, le hall des sources et le grand établissement thermal de style oriental.

Le Sacré-Coeur

Le Sacré-Coeur est situé en bas de la place D’Allier, au coeur du quartier des Mariniers. Avec ses deux hautes flèches, sa silhouette est reconnaissable dans la cité moulinoise. Elle est construite en grès de Coulandon. Sa façade ouest comporte trois portails dont chacun des tympans est orné d’un décor sculpté sur le thème du Sacré coeur. Elle représente un des édifices les plus achevés et réussis de l’architecture religieuse néo-gothique en France.

L’église Saint-Pierre

L’église Saint-Pierre, avec sa façade du XIIe siècle et sa crypte du IXe ou Xe siècle, est un joyau de l’époque romane. Les chapiteaux du portail sont ornés de monstres, de motifs antiquisants, et de morillons à décor fantastique. L’intérieur sort également de l’ordinaire avec ses 32 chapiteaux du XIIe siècle, son mobilier exceptionnel, sa statue polychrome de la vierge à l’enfant et sa chaire en bois sculpté de 1623.

Le Jacquemart

Le Jacquemart ou tour-horloge de Moulins surveille la cité moulinoise depuis le Moyen-Âge. Sa construction fut décidée par Charles Ier de Bourbon qui leva un impôt à cet effet. Elle sera achevée en 1455. Suite à des incendies en 1655, elle sera reconstruite. La tour va s’enrichir de trois cloches et quatre automates en bois recouverts de plomb (le père jacquemart, sa femme jacquette et leurs enfants jacquelin, et jacqueline). La plus grosse cloche pèse 4250 Kg et elle est frappée par Jacquemart et Jacquette. Les deux petites cloches de 125 et 150 kg sont destinées aux enfants qui interviennent tous les quart d’heure. Quant aux parents, ils frappent toutes les heures. Suite à incendie causé par des feux de bengale en 1946, le Jacquemart fut reconstruit à l’identique.

Les trésors architecturaux de Moulins

Moulins, capitale du duché des Bourbons, ville d’art et d’histoire, possèdent quelques pépites architecturales. En arrivant par le pont Régemortes, vous ne pourrez qu’être émerveillé par un alignement remarquable de quatres flèches des deux principaux édifices religieux: la cathédrale et le sacré coeur. Vous pourrez également admirer de jolies maisons, de nobles hôtels particuliers, des édifices où se marient bois et pisé ou grès et briques rouges et noires, découvrir l’ancien quartier des mariniers et longer les berges de l’allier.

Le pont Régemortes

Le pont Régemortes est un pont en pierre au dessus de l’Allier, situé à l’ouest du centre ville moulinois. Il relie le quartier des Mariniers à celui de la Madeleine. Il sera construit par Louis de Regemorte au milieu du XVIIIe siècle. Innovant pour l’époque, il fut le premier à résister aux fortes crues de l’Allier. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le 17 juillet 1946.

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation est une cathédrale catholique romaine. Elle remplace une chapelle de la fin du Xe siècle. Sa construction débute en 1468 grâce à Agnès de Bourgogne, veuve du Duc Charles Ier de Bourbon et se termine en 1550. On peut y admirer le célèbre Triptyque du Maître Moulins. Longtemps dissimulé au sein de la cathédrale, il est aujourd’hui exposé dans un encadrement de bois doré.

La Chapelle de la visitation

Cette chapelle de l’ancien couvent  de la visitation de la ville de Moulins est un chef d’oeuvre de l’art du XVIIe siècle. Elle se distingue par son architecture classique, son mausolée sculpté à la gloire du duc de montmorency et son plafond peint consacré à la Vierge Marie.

Le Château des Ducs de Bourbon

Le château des Duc de Bourbon concentre plus de 600 ans d’histoire. En 1755, il sera détruit par un incendie. Il ne reste plus de ce palais ducal que le donjon appelé “La Mal Coiffée”. Il est situé au coeur de la ville de Moulins à côté du musée Anne de Beaujeu et de la Maison Mantin. Le donjon deviendra alors, pendant plus de 200 ans, une prison. Au sommet, la courtine révèle un panorama imprenable sur la ville. Quant aux sous-sol, ils ont servis pendant la seconde guerre mondiale. Sur les murs des cachots, se trouvent encore les marques et des mots des prisonniers.

les rats malins

Le fonctionnement

Vous êtes un particulier

Le lieu

où chercher ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le besoin

Quel service ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Prise de contact

finalité

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Comment se divertir à Moulins ?

Les cafés style Art Nouveau, Art Déco

Pour passer un moment convivial dans la cité moulinoise, deux cafés emblématiques vous attendent : le Grand Café et le Café Américain.

Le Grand Café

Le Grand Café, construit en 1899, est sans conteste le plus beau café de France. Au fond de la salle, on peut voir un balcon bordé d’une balustrade de fer forgé où une jeune chanteuse du nom de Coco Chanel y aurait poussé la chansonnette. Il se distingue également par son décor de guirlandes de feuillages qui monte le long des murs, par son plafond orné d’une fresque de Sauroy, par ses murs habillés de glaces. Inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques, il a conservé sa décoration de 1899.

Le café Américain

Le Café Américain, construit en 1905, est remarquable pour sa façade avec un décor de bois sculpté, de verre gravé et l’écriture “Belle Époque”. Elle est divisée en cinq parties de grandeur égale, et encadrée de deux panneaux de chêne moulurés.Deux panneaux de verre, dépoli jusqu’à mi hauteur, leur font suite. Les deux panneaux qui encadrent la porte ont les courbes caractéristiques du style 1900 avec des fleurs sculptées en relief dans le bois. Le bar, les tables, les chaises sont d’origine.

Les cafés style Art Nouveau, Art Déco

Pour passer un moment convivial dans la cité moulinoise, deux cafés emblématiques vous attendent : le Grand Café et le Café Américain.

Le Grand Café

Le Grand Café, construit en 1899, est sans conteste le plus beau café de France. Au fond de la salle, on peut voir un balcon bordé d’une balustrade de fer forgé où une jeune chanteuse du nom de Coco Chanel y aurait poussé la chansonnette. Il se distingue également par son décor de guirlandes de feuillages qui monte le long des murs, par son plafond orné d’une fresque de Sauroy, par ses murs habillés de glaces. Inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques, il a conservé sa décoration de 1899.

Le café Américain

Le Café Américain, construit en 1905, est remarquable pour sa façade avec un décor de bois sculpté, de verre gravé et l’écriture “Belle Époque”. Elle est divisée en cinq parties de grandeur égale, et encadrée de deux panneaux de chêne moulurés.Deux panneaux de verre, dépoli jusqu’à mi hauteur, leur font suite. Les deux panneaux qui encadrent la porte ont les courbes caractéristiques du style 1900 avec des fleurs sculptées en relief dans le bois. Le bar, les tables, les chaises sont d’origine.

Coco Chanel à Moulins

Gabrielle Chanel, surnommée Coco Chanel, a vécu 6 ans à Moulins. Elle doit d’ailleurs son célèbre surnom de “Coco” à des militaires clients du café-concert du jardin de la gare de Moulins où elle chantait à l’époque « Qui qu’a vu Coco dans le Trocadéro ». Pourquoi ne pas découvrir Moulins en visitant les endroits fréquentés par Coco Chanel !

  1. Les Palets d’Or : chocolaterie et confiserie mythique de Moulins depuis 1898. “Le Palet d’Or” est la spécialité sucrée de la capitale bourbonnaise créée à la fin du XXe siècle par Bernard Serardy, C’est un chocolat rond et plat mi-amer,composé d’une ganache faite à partir d’un mélange de chocolat et de crème fraîche, et légèrement parfumé au café.
  2. Le Café Américain et le Grand Café.
  3. Le restaurant des cours à l’ambiance feutrée et au décor opulent avec un mobilier Louis XVI.
  4. La Maison Grampayre où elle fit ses débuts de couturière.
  5. La tentation était du temps de Coco Chanel un salon de thé très à la mode. Aujourd’hui, il est remplacé par un magasin de vêtements qui a conservé sa mosaïque de seuil qui fait référence aux gâteaux vendus à l’époque. 
  6. Les Nouvelles Galeries : la façade Art Nouveau de l’époque existe toujours. C’est aujourd’hui un magasin pour la maison.
  7. Le Marché Couvert.
  8. La place de la liberté où habitait la soeur aînée de Coco Chanel.
Dessin de l'effigie de coco chanel.

Coco Chanel à Moulins

Gabrielle Chanel, surnommée Coco Chanel, a vécu 6 ans à Moulins. Elle doit d’ailleurs son célèbre surnom de “Coco” à des militaires clients du café-concert du jardin de la gare de Moulins où elle chantait à l’époque « Qui qu’a vu Coco dans le Trocadéro ». Pourquoi ne pas découvrir Moulins en visitant les endroits fréquentés par Coco Chanel !

  1. Les Palets d’Or : chocolaterie et confiserie mythique de Moulins depuis 1898. “Le Palet d’Or” est la spécialité sucrée de la capitale bourbonnaise créée à la fin du XXe siècle par Bernard Serardy, C’est un chocolat rond et plat mi-amer,composé d’une ganache faite à partir d’un mélange de chocolat et de crème fraîche, et légèrement parfumé au café.
  2. Le Café Américain et le Grand Café.
  3. Le restaurant des cours à l’ambiance feutrée et au décor opulent avec un mobilier Louis XVI.
  4. La Maison Grampayre où elle fit ses débuts de couturière.
  5. La tentation était du temps de Coco Chanel un salon de thé très à la mode. Aujourd’hui, il est remplacé par un magasin de vêtements qui a conservé sa mosaïque de seuil qui fait référence aux gâteaux vendus à l’époque. 
  6. Les Nouvelles Galeries : la façade Art Nouveau de l’époque existe toujours. C’est aujourd’hui un magasin pour la maison.
  7. Le Marché Couvert.
  8. La place de la liberté où habitait la soeur aînée de Coco Chanel.

Les musées

Le centre national du costume de scène et de la scénographie

Le CNCS ou Centre National du Costume de Scène est l’emblème de Moulins. Il conserve une prestigieuse collection comportant 10 000 costumes de scène. Ils proviennent de la Bibliothèque nationale de France, de la Comédie-Française et de l’Opéra national de Paris. Une partie appartient au CNCS sous forme de dons : Fondation Noureev, costumiers de théâtre (Christian Lacroix, Franck Sorbier), de compagnies  (les Carnets Bagouet, Régine Chopinot, Jean-Marie Villégier, Odile Duboc), d’artistes ou de leurs familles (Jacqueline François, Régine Crespin).

Chaque année, deux grandes expositions thématiques sont programmées et sont accompagnées d’ateliers pédagogiques. En outre, un espace permanent est dédié à Rudolf Noureev.

Maison mantin

La Maison Mantin, riche demeure construite à la fin du XIXe siècle, appartenait à Louis Mantin. On y découvre de magnifiques cuirs dorés, des tapisseries d’Aubusson, des vitraux anciens… Cette demeure est un véritable musée avec ses nombreuses collections : peintures, livres, photographies, objets miniatures, animaux naturalisés, sculptures, etc. Cette visite est un véritable retour au temps des riches bourgeois du XIXe siècle. En léguant sa maison et son contenu, Louis Mantin a voulu le faire connaître aux générations futures.

Le musée de la visitation

Ce musée de la Visitation est unique en France avec ses 10 000 objets faisant partie du patrimoine de l’Ordre de la Visitation comme des soieries précieuses, des broderies florales, des ouvrages d’arts et autres objets de dévotion. Ces oeuvres d’art sont  remarquablement bien conservés.

Le musée du bâtiment

Ce musée du bâtiment présente des expositions permanentes ayant attrait au passé, à l’évolution de chaque acteur de la construction : techniques, outils, maquettes, plans, dessins, savoir-faire, vitrine et lieu de promotion de différents métiers du bâtiment.

Le musée Anne de Beaujeu

Pour passer un moment convivial dans la cité moulinoise, deux cafés emblématiques vous attendent : le Grand Café et le Café Américain.

Le musée Anne de Beaujeu

Du Château des ducs de Bourbon ne subsiste, de nos jours, que le donjon mais également le pavillon Renaissance qui abrite le fameux musée Anne de Beaujeu. La façade du pavillon est orné des emblèmes des Bourbons : chardon, ceinture d’espérance, cerf ailé. A l’intérieur, au rez-de-chaussée, on peut y découvrir une collection de figurines gallo-romaines en terre blanche, une galerie de sculptures médiévales, une salle dédiée aux Bourbons avec au centre une maquette du château montrant l’importance de cet édifice au début du XVIe siècle. A cela, s’ajoute à l’étage, une collection de peintures académiques du XIXe siècle et au sous-sol, un ensemble de couteaux et de faïences de Moulins du XVIIIe siècle. 

Toute l’année, sont programmés : visites guidées, visites musicales, ateliers, lectures, concerts, conférences.

 

Le musée de l’illustration jeunesse

Le musée de l’illustration jeunesse est essentiellement consacré à l’illustration du livre de jeunesse du XIXe siècle à nos jours. Il est situé en plein centre ville et présente près de 3500 oeuvres originales issues des travaux d’une trentaine d’illustrateurs tels que : Nicole Claveloux, Jean Claverie, Nathalie Novi, Sara, Letizia Galli…

Le rez-de-chaussée du musée est dédié à l’histoire de l’illustration jeunesse, aux techniques et aux outils de l’illustration : le tout présenté sous formes de textes, d’images, de films, d’interviews, etc. Quant à l’étage, il est réservé à des expositions thématiques ou monographiques présentant le travail d’illustrateurs.

Les Parcs et Bases de loisirs de Moulins

Le PAL

Le PAL est un parc d’attractions en pleine nature de 50 hectares. Il est unique dans son genre et l’un des plus fréquentés de France. Il est situé à Saint-Pourçain-sur-Besbre, à l’est de Moulins. Son concept est original : il associe un parc animalier avec des attractions ludiques : 700 animaux, 30 attractions et 31 lodges.

Natural Wake park

Cette base de loisir est situé à Paray-sous-Briailles sur le plan d’eau de Villemouze avec au programme du téléski nautique et les joies de la glisse.

La Loge des Gardes

Cette station de loisirs est située à 1 100 m d’altitude au sommet des monts de la Madeleine et au cœur de la forêt domaniale de l’Assise avec au programme une multitude de sports de glisse : toboggan aérien, parcours de quad électrique, bob luge, trottinettes tout terrain, tyroliennes, etc.

Vélorails à Noyant d’Allier

vue d'un lion alonger sur un rocher.

Le PAL

Le PAL est un parc d’attractions en pleine nature de 50 hectares. Il est unique dans son genre et l’un des plus fréquentés de France. Il est situé à Saint-Pourçain-sur-Besbre, à l’est de Moulins. Son concept est original : il associe un parc animalier avec des attractions ludiques : 700 animaux, 30 attractions et 31 lodges.

Natural Wake park

Cette base de loisir est situé à Paray-sous-Briailles sur le plan d’eau de Villemouze avec au programme du téléski nautique et les joies de la glisse.

La Loge des Gardes

Cette station de loisirs est située à 1 100 m d’altitude au sommet des monts de la Madeleine et au cœur de la forêt domaniale de l’Assise avec au programme une multitude de sports de glisse : toboggan aérien, parcours de quad électrique, bob luge, trottinettes tout terrain, tyroliennes, etc.

Vélorails à Noyant d’Allier

Vélorails à Noyant d’Allier

Le vélorail est un engin mi-vélo, mi-train conçu pour rouler sur les voies de chemin de fer. Les passagers qui sont devant pédalent. Ceux qui sont derrière profitent du paysage.

Base de loisirs du plan d’eau le Mayet / St-Clément

La base de loisirs du plan d’eau de Saint-Clément située au cœur de la Montagne bourbonnaise, à deux pas du Mayet de Montagne, propose de nombreuses activités comme des ran.données de deux jours en quad, des parcours d’accrobranche, de nombreuses activités sur le plan d’eau (paddle, pédalos…).

Le Disc-Golf du Domaine des Grandes Côtes

Le disc-golf est élaboré sur le même principe que le golf mais il se joue avec des frisbees, des disques de diamètre, forme et poids divers et un parcours de 18 paniers. Le but du disc-golf est de réaliser le circuit en un minimum de lancers grâce à la force du bras et aux différents frisbees selon la distance, le vent.

Vélorails à Noyant d’Allier

Le vélorail est un engin mi-vélo, mi-train conçu pour rouler sur les voies de chemin de fer. Les passagers qui sont devant pédalent. Ceux qui sont derrière profitent du paysage.

Base de loisirs du plan d’eau le Mayet / St-Clément

La base de loisirs du plan d’eau de Saint-Clément située au cœur de la Montagne bourbonnaise, à deux pas du Mayet de Montagne, propose de nombreuses activités comme des ran.données de deux jours en quad, des parcours d’accrobranche, de nombreuses activités sur le plan d’eau (paddle, pédalos…).

Le Disc-Golf du Domaine des Grandes Côtes

Le disc-golf est élaboré sur le même principe que le golf mais il se joue avec des frisbees, des disques de diamètre, forme et poids divers et un parcours de 18 paniers. Le but du disc-golf est de réaliser le circuit en un minimum de lancers grâce à la force du bras et aux différents frisbees selon la distance, le vent.

les rats malins

Le fonctionnement

Vous êtes un professionnel

Le lieu

où chercher ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Le besoin

Quel service ?

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Prise de contact

finalité

 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum sodales nisl ac metus congue vehicula. Integer eros tellus, pretium sagittis metus nec, efficitur mattis ligula.

Les festivals de Moulins

Le festival d’opéras de poche

C’est un festival de musique lyrique classique

Le festival Jean Carmet

Il a lieu la deuxième semaine d’octobre. C’est le festival des seconds rôles. 

Lumières sur le Bourbonnais

Spectacle son et lumière entre le 30 novembre et mi-janvier. 

Au programme : quatre monuments illuminés de vidéo-mapping représentant leur histoire respective.

Le festival d’opéras de poche

C’est un festival de musique lyrique classique

Le festival Jean Carmet

Il a lieu la deuxième semaine d’octobre. C’est le festival des seconds rôles. 

Lumières sur le Bourbonnais

Spectacle son et lumière entre le 30 novembre et mi-janvier. 

Au programme : quatre monuments illuminés de vidéo-mapping représentant leur histoire respective.

Moulins communauté

Moulins communauté comporte pas moins de 44 communes : Aubigny, Aurouër, Avermes,  Bagneux, Bessay-sur-Allier, Besson, Bresnay, Bressolles, Chapeau, Château-sur-Allier, Chemilly, Chevagnes, Chézy, Coulandon, Couzon, Dornes, Gannay-sur-Loire, Garnat-sur-Engièvre,  Gennetines, Gouise, La Chapelle-aux-Chasses, Le Veurdre, Limoise, Lurcy-Lévis, Lusigny, Marigny, Montbeugny, Montilly, Moulins, Neuilly-le-Réal, Neure, Neuvy, Paray-le-Frésil, Pouzy-Mésangy, Saint-Ennemond, Saint-Léopardin-d’Augy, Saint-Martin-des-Lais, Saint-Parize-en-Viry, Souvigny, Thiel-sur-Acolin, Toulon-sur-Allier, Trévol, Villeneuve-sur-Allier, Yzeure.